Oh que oui !!! Et au delà de le penser, j’y ai cru et je m’en suis persuadée. L’envie de fonder une famille était bien plus forte que mes orientations amoureuses. Le jour ou on a décidé d’avoir un enfant avec mon chéri, j’ai définitivement mis une croix sur le polyamour. De son côté, il ne s’est jamais senti polyamoureux, il s’est toujours considéré comme “un homme libre de ses faits et actes”, rien de plus, rien de moins.
Nous avons eu un enfant, j’ai vécu une super grossesse et nous avons vécu sur notre lune de miel pendant plusieurs semaines. Et très vite, cela s’est gâté pour moi. Je suis devenue de plus en plus irritable, incomprise, malheureuse, frustrée… J’ai d’abord essayé de trouver mille raison à cet état…. Et j’étais bien loin de penser que d’avoir mis le polyamour de côté était la cause principale de mon mal être.
Le jour ou j’ai eu ce déclic, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai tout fait pour me convaincre qu’être maman n’empecherait en rien d’être cette femme polyamoureuse que j’étais par le passé! J’ai eu une chance inouie d’être en couple avec l’homme le plus compréhensif du monde, le plus ouvert et le plus aimant. Dans le plus grand des secrets, pendant 3 ans, nous avons, encore une fois, réinventé notre couple, mis en place des organisations qui ont sans cesse évolué avec le temps! Une expérience de vie que jamais je n’oublierai.